Contacter le chirurgien esthétique Aknin à Lyon et Roanne

Actualités

la douleur en chirurgie esthétique

 

La douleur est un sujet essentiel qui est et doit absolument être abordé lors de toute consultation en esthétique.

 

Bien entendu, comme il est coutume de le penser, la douleur est ressentie de manière différente entre les individus. L’explication la plus courante est de dire que les récepteurs à la douleur sont plus nombreux et sensibles chez certains, et de conclure qu’il existe une inégalité constitutionnelle entre les individus.

 

Cette explication est très incomplète car il existe probablement de nombreux autres facteurs tels que l’origine ethnique, le contexte socio-culturel et l ‘éducation, l’expérience personnelle de chacun, l’anxiété, le stress, … Mais cette douleur existe et il faut savoir la gérer.

 

Plusieurs éléments peuvent contribuer à gérer la douleur

La communication entre le médecin et son patient est essentielle. Il est important de bien expliquer la technique opératoire et le pourquoi de la douleur. Il est possible de donner une quantification de la douleur avec une échelle de 0 à 10, de bien préciser quand survient la douleur, quel son type, combien de temps elle va durer et comment il est possible de la calmer. Un patient en confiance et bien informé aura toujours moins mal.

 

La proximité et la réactivité de l’équipe médicale sont des facteurs qui rassurent les patients. La gestion du stress avant, pendant et après l’opération permet une meilleure gestion de la douleur.

 

Chaque intervention provoque un type de douleur différent

De nombreuses interventions ne sont pas douloureuses mais donnent plutôt une sensation de gêne : rhinoplastie, blépharoplasties, liftings, lipomodelage, ptôse et réduction mammaire, …

 

La lipoaspiration est responsable d’une douleur modérée et certaines zones plus que d’autres. La chirurgie de l’augmentation des seins, les plasties abdominales donnent des douleurs dont l’intensité est très variable selon les patientes.

 

La douleur ne dépend pas que de l’intervention

Il est intéressant de constater que pour une même intervention, certaines patientes ont mal et d’autres pas ou très peu. Un chirurgien expérimenté sera capable de prévoir assez souvent l’intensité douloureuse pour chacune et de la prévenir. Un traitement et un repos adaptés permettent de contrôler la douleur et passer les jours post-opératoires avec sérénité. Plusieurs autres facteurs sont importants et sont développés lors des consultations.

 

Parler de la douleur représente donc une étape importante en esthétique et il est important de la personnaliser et de permettre ainsi une adaptation optimale du patient au traitement.

 

 

Le docteur Aknin a récemment été interviewé par le blog Sens et Peau pour parler de sa nouvelle techique de lifting.

 

 

Une technique rapide et efficace pour rescultper le visage. Cette technique personnelle de chirurgie permet un résultat optimisé et des conditions d'opération moins lourdes :

 

 

"J’ai réfléchi à une technique un peu plus invasive que les fils, beaucoup plus efficace et qui perdure plus longtemps dans le temps sans avoir les inconvénients des liftings classiques. Ainsi, la peau, le corps s’en trouvent moins agressés, le coût pécuniaire émotionnel, psychologique est moindre, et le résultat optimisé".

 

 

Retrouvez l'interview intégrale sur le blog de Sens et Peau !

 

 

En savoir plus sur le lifting du visage

La chirurgie esthétique, bien que sa patientèle soit composée majoritairement de femmes, est de plus en plus demandée par la gente masculine. En effet, ces dernières années, on constate une augmentation importante et constante de la demande d’interventions de chirurgie esthétique par des hommes. Si la chirurgie esthétique a longtemps été associée à une chirurgie d’embellissement pour les femmes, la société actuelle montre que les hommes sont de plus en plus préoccupés par leur santé et leur apparence. On le voit notamment par l’augmentation de leur recours aux produits cosmétiques.

 

Leurs motivations ?

Elles sont sensiblement les mêmes que celles des femmes : conserver leur jeunesse esthétique ou bien paraître plus jeunes, plus beaux. Si c’est souvent un besoin personnel, certains professionnels, très exposés et dont l’apparence est importante (commerciaux, représentants, politiques, etc.) y ont également recours pour booster leur carrière. L’augmentation de son utilisation par des stars et personnages publics masculins provoque également ce désir.

 

Les interventions les plus demandées

Les interventions les plus demandées sont liées au visage : notamment l’injection de botox ou d’acide hyaluronique. Elles séduisent de plus en plus la gente masculine grâce à leur effet rapide, à effet quasi-direct, et surtout, sans traces visibles après l’opération. Plus que des interventions uniques, elles sont souvent répétées dans le temps, à intervalles réguliers.

Elles concernent, en général :

 

  • Le front et la ride du lion : les hommes cherchent à corriger des rides trop profondes qui leur donne un air tendu et sévère. Grâce à une injection de botox, le visage retrouve un aspect plus détendu. L’homme doit renouveler régulièrement cette opération, à raison de tous les 6 mois environ.
  • L’ovale du visage : le vieillissement ou la perte de poids peuvent provoquer une perte de fermeté du visage, mais également l’apparition de bajoues. La chirurgie esthétique, par plusieurs techniques, peut venir corriger cela.
  • Les paupières : la blépharoplastie est une intervention indolore, souvent sans cicatrice apparente, permettant au patient de retrouver un regard reposé et adouci, par la suppression des cernes et poches sous les yeux. Elle fait partie des opérations les plus demandées.
  • Les pommettes : il est possible de redessiner les contours du visage grâce au lipofilling. On va venir réinjecter de la graisse récupérée au niveau de l’abdomen du patient.

 

Si ces interventions tournent toutes autour du visage, les hommes se tournent également vers des opérations de la silhouette : liposuccion, liposculpture, ...

 

Des procédés spécifiques pour certaines interventions 

Certaines interventions possibles pour les deux sexes sont différentes pour les hommes. Certains critères sont à prendre spécifiquement en compte, notamment pour :

 

  • Le lifting: en constante augmentation chez les hommes, le lifting du visage a des particularités, du fait de la présence d’une implantation de barbe sur leur visage. Pour que cette dernière conserve son implantation d’origine, la cicatrice est positionnée différemment.
  • La chirurgie du nez (rhinoplastie) : la correction du nez se fait, entre autre, en fonction de l’épaisseur du tissu de recouvrement nasal du patient. Ce dernier est plus épais chez les hommes que chez les femmes. Ainsi, cette opération nécessite une correction adaptée pour conserver une harmonie et un visage viril. Les objectifs ne sont pas les mêmes selon les sexes.

 

Des interventions réservées aux hommes 

Comme pour les femmes (augmentation mammaire, lipomodelage, …), la composition du corps humain fait que certaines interventions sont spécifiques aux hommes. Parmi elles, on traite :

 

  • L’hypertrophie mammaire : L’hypertrophie mammaire (gynécomastie) se manifeste par un développement important de la glande mammaire autour de l'aréole, donnant l'impression que l'homme possède des "seins". L'objectif de la cure de gynécomastie sera d’enlever la graisse par aspiration et pratiquer l’exérèse glandulaire de manière chirurgicale dans certains cas. Cette réduction mammaire vise à retrouver un torse bien proportionné, sans anomalie.
  • L’appareil génital : Il existe deux opérations distinctes du pénis, à savoir : une pour l'augmentation et une pour l'allongement. L'objectif de cette intervention est d'améliorer le bien-être et la confiance en soi du patient, en améliorant la qualité de ses rapports sexuels.
  • La calvitie.