Pour plus de renseignements sur cette intervention, visitez la page dédiée à la Lipoaspiration du Visage et du Cou

 

QUELS SONT LES RISQUES DE LA LIPOASPIRATION ?

La lipoaspiration du visage et du cou expose le patient à des risques communs à toute autre intervention chirurgicale. Ces risques peuvent être liés à l’anesthésie ou encore à la procédure chirurgicale en elle-même (saignements, infections, hypersensibilité, etc.).

 

Néanmoins, les complications les plus communément rencontrées sont de nature esthétique : aspiration insuffisante, peau qui ne se rétracte pas assez et qui présente des plis.

A QUI S’ADRESSE CETTE INTERVENTION ?

D’une façon très générale, cette intervention s’adresse à toute personne complexée par un défaut au niveau du visage ou du menton.

 

Cependant, les demandes les plus fréquentes proviennent de patients souhaitant gommer un double menton, un excès de peau ou un relâchement de peau dans la zone du visage et du cou.

L’INTERVENTION EST-ELLE RÉALISÉE SOUS ANESTHÉSIE ?

Tout à fait, pour la lipoaspiration du visage et du cou, le chirurgien privilégie généralement l’anesthésie locale. En effet, la procédure est réalisée sur une zone localisée ce qui explique l’utilisation de cette technique.

 

Dans des cas plus rare, il arrive que l’anesthésie générale soit privilégiée, souvent pour rassurer des patients anxieux vis-à-vis de l’intervention.

EXISTE-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS A LA LIPOASPIRATION ?

Il existe très peu de contre-indications pour cette opération de chirurgie esthétique du visage. La lipoaspiration étant réalisée sous anesthésie, il faudra tout de même que le patient ait une bonne condition physique et soit en bonne santé.

 

Il est également conseillé de ne pas prendre d’aspirine ou encore des anticoagulants durant les deux semaines précédant l’intervention.

LA LIPOASPIRATION LAISSE-T-ELLE DES CICATRICES ?

En effet, la lipoaspiration laisse sur la peau de très légères cicatrices. Celles-ci sont toutefois très discrètes et peu visibles à l’œil nu.