Bandeau de contact téléphone Dr Aknin

La Réduction Mammaire est une intervention liée à la Chirurgie des Seins

 

QU'EST-CE QUE L'HYPERTROPHIE MAMMAIRE ?

Hypertrophie Réduction Mammaire DéfinitionL'hypertrophie mammaire est caractérisée par un volume des seins trop important, notamment vis à vis de la morphologie de la patiente.

 

Ce volume mammaire important entraine souvent des complications chez la patiente qui peuvent se traduire par des douleurs dorsales et des douleurs au cou. La gêne peut également être fonctionnelle, et nuire à l'activité physique et sportive de la patiente.

 

Par ailleurs, des problèmes de ptose mammaire ou d'asymétrie mammaire peuvent avoir un impact sur l'hypertrophie.

 

Ce sont les techniques de réduction mammaire qui vont permettre de corriger le problème d'hypertrophie.

 

Tarifs de rhinoplastie

Le traitement chirurgical de l'hypertrophie mammaire s'adresse aux patientes qui ont des seins de volume important ou très important.


Les seins gênent la vie courante pour l'habillement, le sport ou l’exposition du corps, et sont responsables de douleurs dorsales et d'une mauvaise position du maintien du tronc.


Cette intervention peut être réalisée dès l'âge de quinze à seize ans de préférence mais à tout âge si la gêne se manifeste précocement.

L'intervention de réduction mammaire à lyon permet en général de répondre aux objectifs suivants :


 La diminution du volume des seins. Le sein doit conserver un volume adapté à la silhouette et de jolie forme.


 La correction du sein qui tombe. Le sein est remonté à la hauteur normale.


 L’adaptation du diamètre de l ‘aréole au nouveau volume des seins.


 La correction d’une asymétrie si elle existe.


L'intervention permet une grossesse et un allaitement normal.


La sensibilité aréolaire peut-être diminuée après l'intervention mais redevient normale au bout de quelques semaines.

Le chirurgien esthétique va retirer le volume mammaire en excès pour que la silhouette de la patiente soit comme elle le souhaite.

 

Plusieurs sutures vont être nécessaires, et la technique employée dépendra notamment de l'état de la ptose et de l'hypertrophie. On utilisera la méthode verticale, ou en "t" si la ptose et l'hypertrophie sont modérées. Le cas échéant, c'est la technique horizontale, en "ancre marine" qui sera privilégiée. 

 

La cicatrice sera également dite en « ancre marine » ou en « t » inversé. Elle est composée d’une cicatrice autour de l’aréole, verticale d'environ 5 centimètres et dans le pli sous mammaire. La qualité de la cicatrice dépend du mode de cicatrisation des patientes. 

Hypertrophie Réduction Mammaire DéroulementAvant l'intervention de réduction mammaire, le chirurgien esthétique réalisera un bilan pré opératoire consituté de : Mammographie, photographies, bilan de coagulation, examen cardio-vasculaire, et rendez-vous pré anesthésique.


L'intervention sera réalisée sous anesthésie générale, en position demi assise et dure de 2 à 4 heures selon l’importance du volume des seins.

 

A la fin de l'intervention on place des drains sortant par les aisselles et l'on réalise un pansement en forme de soutien gorge.

Hypertrophie Réduction Mammaire Résultat de l'opration

Les suites opératoires après une réduction mammaire sont classiques et se traduisent souvent par :

 Les douleurs sont modérées et calmées par des antalgiques simples.


 Les ecchymoses sont rares et peu importantes.


 Il n'y a pas d'œdème.


A la sortie on refait un pansement léger et l'on place un soutien gorge.


L'hospitalisation dure environ deux à trois jours.

Hypertrophie Réduction Mammaire Résultats InterventionLes pansements sont refaits vers le sixième jour.


L'ablation des fils est faite entre le douzième et le quinzième jour.


Il faut masser les cicatrices et porter le soutien gorge pendant environ deux mois.

Les complications sont exceptionnelles suite à une diminution mammaire. Il est cependant important de prendre en compte toutes les possibilités liées à cette intervention chirurgicale.

 

La patiente peut être confrontée à une altération de la sensibilité de la poitrine, notamment au niveau de l'aréole. Généralement, ce défaut de sensibilité s'estompe avec le temps. Dans de rares cas, ce problème peut être définitif.

 

Les patientes fumeuses peuvent observer une perte de zone cutanée près de l'aréole. Cette complication peut être évitée en stoppant le tabac plusieurs jours avant la réduction mammaire. Lorsque la nécrose est trop importante, une intervention esthétique complémentaire pourra être envisagée pour apporter une correction.

L'arrêt de travail après une réduction mammaire est d'environ quinze jours en cas de travail léger et de un mois en cas de travail physique.

 

Il est fortement déconseillé de réaliser des efforts physiques intenses (port de charges lourdes) au cours du premier mois de cicatrisation.


Enfin, pour le sport, il faut compter 2 mois d'arrêt environ.

Dès la fin de l'intervention, la patiente peut observer les premiers résultats : ce n'est toutefois pas le résultat définitif.

 

Les seins vont se galber et prendre leur forme définitive au bout de quelques semaines.


Les seins comme les aréoles doivent être symétriques. Le volume restant doit être suffisant et la forme jolie.

Une réduction mammaire coûte 3 600 € si elle est prise en charge et 6 500 € si elle n'est pas prise en charge.
 
Le remboursement est pris en charge par l'assurance maladie et la sécurité sociale lorsque la diminution mammaire permet de réduire le volume des seins d'un à deux bonnets. Cela correspond à un retrait de 300 grammes par sein.
 
N'hésitez pas à consulter les tarifs de chirurgie des seins pour obtenir davantage d'information sur les grilles tarifaires pratiquées par le Dr Joel Aknin.
 
Tarifs de rhinoplastie

Lipoaspiration

Remodelage de la silhouette par aspirations localisées de zones graisseuses

Chirurgie de l'abdomen

Correction d’un ventre volumineux ou présentant une peau fripée

Chirurgie des bras

Elimination de l’excès de graisse ou de peau sur les bras