Pour plus de renseignements sur cette intervention, visitez la page dédiée à la Gynécomastie

 

LA GYNÉCOMASTIE PEUT-ELLE ETRE TRAITÉE SANS CHIRURGIE ?

Il est tout à fait possible de traiter la gynécomastie sans passer par la chirurgie. Toutefois, cela se limite à un seul type de gynécomastie, celle d’origine graisseuse.

 

Il faudra alors faire un grand travail sur son hygiène de vie et réduire sa consommation d’alcool, d’aliments gras et de malbouffe mais aussi suivre un programme sportif rigoureux afin de brûler graisses et calories. Ceci permettra de renforcer et de tonifier le torse et, plus globalement, le haut du corps.

 

En revanche, une gynécomastie de type glandulaire ne pourra être soignée sans intervention chirurgicale.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE UNE GYNÉCOMASTIE GRAISSEUSE ET UNE GYNÉCOMASTIE GLANDULAIRE ?

Dans le cas de la gynécomastie graisseuse, le gonflement de la poitrine est dû à une surcharge pondérale. La poitrine est alors composée principalement de cellules graisseuses.

 

Ce n’est pas le cas de la gynécomastie glandulaire dont l’origine vient d’un excèdent de tissus glandulaires dans les seins.

QUAND REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE APRES L’INTERVENTION ?

Il est fortement conseillé d’arrêter le sport entre 4 et 6 semaines suite à l’intervention. Tout dépendra bien entendu du type de sport pratiqué, toutefois cette durée est une durée minimum à suivre impérativement.

 

Cette durée peut être plus longue pour toute activité sollicitant le haut du corps (bras, torse) comme la musculation.

LE RÉSULTAT DE LA GYNÉCOMASTIE EST-IL VISIBLE RAPIDEMENT ?

Il faudra patienter un mois pour apercevoir les premiers résultats de l’intervention. Comptez alors deux à trois mois pour que l’œdème se dissipe et pour observer le résultat définitif de votre gynécomastie.

LA GYNÉCOMASTIE PEUT-ELLE REVENIR ?

Si la gynécomastie a été traitée par une intervention chirurgicale, alors il ne devrait pas y avoir de récidive.

 

Même si elles sont minces, les chances de voir réapparaître la gynécomastie existent. La récidive peut être causée par :

 

  • Un dysfonctionnement hormonal chez le patient
  • Une prise de poids significative
  • Un geste chirurgical inadapté