Notre site utilise des cookies pour vous garantir le meilleur confort de visite. En poursuivant votre navigation, vous acceptez de fait l'utilisation de ces cookies.

 

Au delà des capacités qu’elle a à sublimer et redonner son harmonie au corps humain, la chirurgie esthétique améliore le bien-être des patients qui ont subi une intervention.

 

En effet, une fois leurs complexes effacés ou atténués, les patients se sentent mieux dans leurs corps, mais aussi dans leur tête.

 

Si cela semble aller de soi, cet effet psychologique de la chirurgie esthétique n’avait jamais été étudié et prouvé avec des chiffres, avant 2013 et une étude menée pour le magasine « Psychological Science » par différents chercheurs. Menée sur plus de 500 patients (87% de femmes/13% d’hommes), mais également 264 personnes intéressées par la chirurgie (n’y ayant jamais eu recours) et un groupe de 1000 personnes sans avis sur le sujet, cette étude est le premier travail de recherche sérieux traitant l’aspect psychologique post-chirurgie esthétique.

 

Les effets de la chirurgie esthétique ont été comparés entre le le premier groupe et les deux autres, ces trois groupes ne comportant aucune différence en terme de santé mentale, dépression, etc. Pour ce faire, des objectifs raisonnables ont été fixés. Parmi eux : « Se sentir mieux », « Eliminer les imperfections » ou « Développer plus de confiance en soi ».

 

Les chercheurs ont testé les patients trois, six mois et un an plus tard. Il s’est avéré que les participants estimaient d’abord avoir atteint l’objectif souhaité. Puis, en comparaison avec les deux autres groupes n’ayant pas subi de chirurgie, les patients se sentaient :

  • En meilleur forme.
  • Moins anxieux
  • Satisfait bien sûr de la partie du corps sur laquelle était intervenu le chirurgien plastique.
  • Mais plus globalement, satisfait de leur corps et de son fonctionnement en général.
  • Avec une confiance en soi accrue.

 

En conclusion, preuve a été faite, s’il en était besoin, par cette étude sur le long terme, que la chirurgie esthétique agit non seulement sur le physique mais aussi sur le mental, procurant aux patients un bien-être général.

 

Voir l’étude (en anglais) : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/2167702612471660