Chirurgie esthétique : quand passer le cap ?

L’esthétique n’est pas une mode que l’on découvre seulement aujourd’hui.

 

Depuis l’antiquité, à chaque époque et dans toutes les cultures elle est une préoccupation pour  l’homme et  la femme. 

 

La diffusion de l’esthétique aujourd’hui réside dans l’avènement de techniques médicales sures et très élaborées, la diffusion de l’information, le rapport aigu à l’image de nos sociétés et l’allongement de l’espérance de vie.

 

Comme en médecine traditionnelle la notion de prévention et de ralentissement du vieillissement est une des préoccupations essentielles en esthétique. Elle permet, de garder un éclat plus naturel et un vieillissement plus doux et harmonieux. Il est donc aujourd’hui plus licite et plus facile de s’interroger sur son image.

 

Bien entendu les conseils de prévention de base sont essentiels : soleil, tabac, alcool, hygiène alimentaire, activité sportive, bonne hydratation des tissus. Cependant ils sont aujourd’hui complétés par des traitements efficaces dès l’apparition des premiers signes de vieillissement. Apporter une meilleure hydratation et un bon maintien des tissus, permettre un renouvellement cellulaire de bonne qualité.

 

Il en est de même des techniques chirurgicales qui permettent de corriger plus facilement certains défauts gênants et d’apporter épanouissement et bien être avec des suites légères et un retour social court.

 

Passer le cap de la chirurgie esthétique

Les patientes posent souvent la question « MAIS QUAND ET COMMENT COMMENCE-T-ON ? ».

 

En médecine esthétique la réponse est simple et adaptée selon chaque patiente car chacune a une biologie différente et une perception propre de son image. Il est possible de répondre à chacune selon son âge et sa demande.

 

Pour les patientes jeunes de 20 à 40 ans la prévention sera plus au centre du traitement alors que les sujets plus matures demanderont en plus une véritable amélioration du vieillissement. L’âge n’est donc pas une barrière.

 

Même si la chirurgie esthétique est devenue plus accessible, elle n’en reste pas moins un acte chirurgical important.

 

Il convient de bien s’informer et  de mûrir sa décision avant de se lancer. Une intervention ne se décide pas du jour au lendemain. Elle est le fruit d’une longue réflexion.

 

N’hésitez pas à rassembler les avis et informations, et à vous rapprocher d’une personne  ayant déjà réalisé une opération chirurgicale. Ces témoignages précieux vous aideront dans votre décision.

 

N’hésitez pas également à échanger avec un chirurgien esthétique compétent, il vous aidera à comprendre les enjeux de l’intervention et vous conseiller sur la bonne marche à suivre. Il vous présentera tous les avantages et les risques propres à l’intervention visée. Il est nécessaire d’obtenir et de comprendre toutes les informations sur la procédure avant de se lancer, cela vous permettra également de vous projeter sur le résultat auquel vous pouvez vous attendre.

 

L’échange avec un praticien expérimenté sera très souvent la clé dans votre prise de décision. Elle permettra de mettre en avant vos motivations mais également d’obtenir une réponse à toutes vos interrogations : les douleurs, le prix de l’intervention, le résultat attendu…

 

J’explique souvent à mes patientes de manière très simple qu’il  faut 4 choses pour se décider :

 

  • Avoir bien réfléchi et être certain que l’intervention chirurgicale permettra d’atteindre le but souhaité
  • Trouver son chirurgien, celui avec lequel on est à l’aise, qui vous comprend et dont on est certain qu’il mettra tous les moyens pour parvenir au résultat
  • Trouver la bonne date opératoire qui vous permettra de vous faire opérer dans les meilleures conditions : travail, mari, enfants, projet de voyage, sport etc…
  • La bonne gestion du budget opératoire

 

Une intervention est alors possible si ces 4 conditions sont réunies.